Mot des directeurs artistiques

Toute forme d’art cherche à séduire : le romancier par les mots, le musicien par les sons, le photographe par l’image. Le théâtre et la danse possèdent, quant à eux, tout un éventail d’outils de séduction, la sensualité des interprètes, la fascination du récit, la puissance de la poésie, l’impact des corps en mouvement – parfois nus, parfois sages- la beauté des espaces scéniques, le magnétisme des éclairages, l’envoutement des trames sonores.

Que vous soyez adulte, adolescent ou enfant, la séduction par l’art vivant dans la saison 2017-2018 de LNSGD comporte un risque élevé. On s’amuse ici à utiliser le mot « risque »   puisqu’il pourrait se loger en vous des images et des réflexions qui ne vous quitteront plus jamais, tel un amour de passage.

Loin des applications des téléphones intelligents ou des médias sociaux, loin de la possibilité de zapper ou d’abandonner une lecture ou un visionnement, les expériences que nous vous offrons sont dangereuses, puisque non seulement en real timemais vous intégrant à même l’expérience. Sans spectateur vivant, aucun spectacle d’art vivant.

Notre saison 2017-2018 a été concoctée par des artistes qui ont soif d’expérimenter dans la pure liberté d’expression, et le possible débordement. Et c’est comme ça qu’on la veut notre nouvelle LNSGD : libre, débordante, séductrice.

Nous vous y attendons avec grande impatience,

 

Le collectif des directions artistiques de LNSGD

Esther Beauchemin
Pierre Antoine Lafon Simard
Pier Rodier
Jean-Stéphane Roy
Anne-Marie White

 

Saison 2017-2018 / Brochure