Ceci n’est pas une lettre d’adieu…

Texte, mise en scène et scénographie : Dillon Orr, Marie-Pierre Proulx et Jean Stéphane Roy

Producteur : Théâtre la Catapulte

Un immense party dans un champ de blé d’Inde au milieu de nulle part, « Smells Like Teen Spirit » de Nirvana joue en boucle dans le mix du DJ. Au cœur de la fête, une intimidée, son bourreau et une mascotte sont réunis par un lumineux destin.

Autour du thème de la compassion, Dillon Orr, Marie-Pierre Proulx et Jean Stéphane Roy ont rassemblé de riches matériaux d’inspiration tels que les écrits du Dalaï-Lama et les œuvres de Sigur Rós, Katrin Brack, Yann Arthus-Bertrand et Kurt Cobain, pour créer un spectacle dynamique interrogeant les fondements du vivre ensemble. Cette nouvelle œuvre célèbre le caractère sacré de chaque être humain pour faire tomber les barrières politiques, idéologiques, dogmatiques et religieuses qui nous séparent.

Extrait

« J’avais jamais réalisé que l’eau était la même pour tout le monde, que l’air était le même pour tout le monde. Une fois qu’on sait ça, qu’on sait qu’on est tous ensemble sur la même planète pour la même raison, comment est-ce qu’on peut en arriver à faire du mal aux autres ? »

« Pour me convaincre que j’ai une âme, j’essaye de toutes les façons possibles de semer le bien, le bon, autour de moi. Pour faire disparaître le petit nœud à l’intérieur. Pour retrouver l’équilibre. À chaque jour, un pas vers l’Autre. »

-

Crédits

Costumes : Andrée-Ève Archambault

Éclairage : Chantal Labonté

Environnement sonore : Frédéric Levac

Direction de production : Kyle Ahluwalia

Interprétation : Jonathan Charlebois, Annie Cloutier et Anie Richer