Le mot des directeurs artistiques

 


« L’audace »

 
Les arts vivants sont un moyen de se rassembler, de se raconter, de se réfléchir.
 
Du Nord de l’Ontario à l’Australie, de l’Espagne à l’Ouest canadien, en passant par les pays intimes ou imaginaires de voyages intérieurs, le Théâtre du Trillium, le Théâtre de La Vieille 17, Vox Théâtre et le Théâtre la Catapulte vous invitent cette saison à plonger au cœur de nos humanités, ici dans votre Nouvelle Scène.L’unicité de La Nouvelle Scène Gilles Desjardins, c’est la pluralité de ses visions du monde. Quatre directions artistiques qui cherchent à réfléchir l’aujourd’hui, par la voix des artistes qu’elles présentent et les expériences esthétiques qu’elles proposent.

 

Qu’ils soient destinés aux enfants, aux adolescents ou aux adultes, les spectacles de la saison 18-19 sont l’étincelle d’une rencontre entre les artistes et le public ; une rencontre en chair et en os, en mots et en scène.

 

Nos productions grand public de la saison 18-19 sondent le politique dans l’intime : quand le sensible se conjugue avec le collectif et le social. Notre place dans une société définie par la marchandisation des corps, le militantisme, l’intimité et le pouvoir : autant d’explorations de nos espaces sensibles qui permettent de repenser les mondes pluriels du réel et du rêve.
 

Notre série enfance-jeunesse quant à elle sillonne les passages intimes avec ludisme et poésie. Qu’est-ce qu’un passage intime? Une rencontre, une découverte, un voyage qui nous transforme et nous éveille au monde. Ces spectacles racontent ces passages comme une transmission d’histoires, un amour qui bouleverse, une absence qui pousse à l’action – ces passages, ces premières fois, qui inscrivent le temps dans le corps et dans le cœur.
 

En venant au théâtre, cher public, vous avez l’audace de plonger dans l’inattendu.
 

Nous sommes fébriles, impatients de vous rencontrer et de vivre ces rassemblements dans ce grand lieu de création artistique.
  

Merci d’être audacieux.
 

 

Danielle Le Saux-Farmer
Pier Rodier
Esther Beauchemin
Pierre-Antoine Lafon-Simard