805-4821 : Table ronde / Roundtable

SEE ENGLISH BELOW

Dans le cadre du spectacle 805-4821, deux tables rondes animées par Lionel Lehouillier (une en français et une en anglais) seront offertes en ligne gratuitement le 24 novembre prochain. La présentation de ces tables rondes est possible grâce à l’appui d’Ottawa Bilingue, un projet de l’ACFO d’Ottawa financé par le gouvernement du Canada.

Table ronde en français :

Les aliénations de la langue française : l’auto-identification au sein d’une langue et culture binaire 

Comme la langue française est foncièrement genrée (même les objets ont un genre!), elle pose problème pour les personnes s’identifiant comme non-binaire. Ce problème a été rencontré lors de la traduction de 805-4821, la langue d’origine étant l’anglais, où déjà des pronoms neutres sont utilisés. Comment concilier la réalité du spectre des genres à celle d’une langue complètement binaire?  Et quels défis et conséquences cette réalité entraîne-t-elle? Lionel Lehouillier, artiste trans de la région, ayant beaucoup réfléchi à la question, nous guide dans une discussion avec les artistes de la pièce et des intervenants de la communauté LGBTQ2S+ d’Ottawa-Gatineau.

Pour réserver votre place : Cliquez ici

Animateur :

  • Lionel Lehouillier (il/iel – accord masculin) – Artiste de théâtre transmaculin d’Ottawa-Gatineau;

Panélistes :

  • Zoe Lambrinakos-Raymond (they/iel – accord féminin) – Traductaire de la pièce 805-4821
  • Francesco MacAllister-Caruso (il/ille – accord masculin) – Responsable des affaires francophones sur le Conseil d’administration de Fierté de la capitale et gestionnaire des communications au Centre de recherche communautaire (organisme qui fait la promotion de la santé des hommes gais, bisexuels, trans, bispirituelles et queer) (Ottawa)
  • Davis Plett  (elle – accord féminin) – Autaire et interprète de 805-841, We Qui Theatre (Winnipeg)
  • Gislina Patterson (il – accord masculin) – Dramaturgie et mise en scène de 805-8421, We Qui Theatre (Winnipeg)

 

English roundtable:

Hamlet and their ghost : the feeling of dissociation within the trans experience

The writer of 805-4821, Davis Plett, was inspired by the image of Hamlet looking at the ghost of Hamlet, his father. There are other analogies in the text of the feeling of dissociation; another being a film that plays in the head of the protagonist that he’s the only one capable of seeing. This feeling of being more than one person at once is very common for trans people and very present in the play. Lionel Lehouillier, a trans artist in the Ottawa-Gatineau community, explores this notion with the artists of 805-4821 and with community leaders of the Ottawa LGBTQ2S+ community.

To reserve your place: Click here

Facilitator :

  • Lionel Lehouillier (he/they) – Transmaculine theatre artist in Ottawa-Gatineau

Panelists :

  • Janne Cleveland (she/her) – Co-ordinator of Drama Studies in the English Department at Carleton University
  • Genevive Leblanc (she/he/they) – Drag King known as Cyril Cinder and psychotherapist
  • Davis Plett (they)– Author and performer of 805-841, We Qui Theatre (Winnipeg)
  • Gislina Patterson (they)  – Dramaturg and director of 805-8421, We Qui Theatre (Winnipeg)