Doggy dans gravel

Créateur principal : Olivier Arteau

Producteur : Théâtre Kata

Accueil : Théâtre la Catapulte

Dans le but de se découvrir, de s’affranchir et de devenir quelqu’un, cinq scouts décident de se rendre en trottinette à un après bal à Saint-Polycarpe. Entre un épi de maïs et une bande de bourgeoises prétentieuses qui réclament toujours un peu plus d’alcool et d’attention, Maverick sera amené à choisir entre un destin prémâché et quelques « je t’aime » chuchotés sans canevas ni mode d’emploi.

Écrit dans une langue acerbe et crue, Doggy dans gravel recèle un profond désir de rire de nos excès et de porter un regard sur l’influence de la culture pop, de la pornographie et de l’électro qui poussent certains adolescents à se fiancer à quatorze ans. Bref, une fable grotesque, pleine d’autodérision qui laisse transparaître l’état d’urgence dans lequel vit la génération Y.

French performance with English surtitles.

Le Bistro Marcil Lavallée est ouvert 1h avant le début de la représentation.

doggy_dans_gravel_11x17


Extrait de critique

« Le spectacle […] est une véritable tornade, une tempête qui balaie tout sur son passage, un déferlement de mots et de mouvements, de clichés et de stéréotypes, d’espoirs et de pulsions, d’abus et d’insultes. Avides d’alcool, de musique, d’amour et de sexe, sans oublier leur passion dévorante pour le 3 G, les adolescents de cet Éveil du printemps sur l’acide sortiront irrémédiablement transformés par leur après-bal dans un champ de Saint-Polycarpe.
[…]
Nommer son désespoir, le crier à la face du monde, même de la manière la plus cruelle et chaotique qui soit, n’est-ce pas sortir la tête de l’eau ? Chercher à incarner sur scène une ère on ne peut plus désincarnée, insensée, terriblement contraignante, n’est-ce pas en quelque sorte choisir la vie ? »

- Christian Saint-Pierre, JEU Revue de théâtre

Crédits

Texte et mise en scène : Olivier Arteau

Assistance à la mise en scène : Nathalie Séguin

Conseillère dramaturgique : Isabelle Hubert

Environnement sonore : Vincent Roy

Costumes : Magali Delorme, Aube Forest-Dion

Scénographie : Gabriel Cloutier Tremblay, Magali Delorme

Éclairages : Jean-François Labbé

Maquillage : Élène Pearson

Interprétation : Ariel Charest, Gabriel Cloutier Tremblay, Jean-Philippe Côté, Miguel Fontaine, Nadia Girard, Angélique Patterson, Steven Lee Potvin, Vincent Roy, Nathalie Séguin, Dayne Simard, Sarah Villeneuve-Desjardins


La Nouvelle Scène Gilles Desjardins (LNSGD) est le Centre de théâtre francophone d’Ottawa situé au 333 King Edward. Ce centre de production et de diffusion des arts de la scène y présente une programmation théâtrale variée de ses quatre compagnies résidentes d’Ottawa (Théâtre du Trillium, Théâtre de la Vieille 17, Vox Théâtre, Théâtre la Catapulte), une série musicale, en plus d’un bon nombre de spectacles des arts de la scène (théâtre, musique, danse, performance) provenant d’autres compagnies de la région d’Ottawa et de Gatineau, du pays et de l’international.