Les Hôtesses d’Hilaire

Dans le cadre des célébrations de son 20e anniversaire, La Nouvelle Scène Gilles Desjardins présente une soirée musicale haute en couleur mettant en vedette le groupe acadien, Les Hôtesse d’Hilaire! La première partie sera assurée par Louis Venne et Mia Kelly, artistes originaires de la région, ainsi que par Guillaume Bordel, finaliste au Festival international de la chanson de Granby.

Les Hôtesses d’Hilaire

Avec un frontman plus grand que nature, Les Hôtesses d’Hilaire roulent leur bosse depuis plusieurs années. Ils ont cumulé une douzaine de tournées en Europe, Australie, USA et de l’Atlantique au Pacifique à l’Arctique au Canada. Groupe canadien, acadien, ils ont à leur actif cinq albums, dont le plus récent, l’enregistrement live, d’un rock opéra, leur plus récente œuvre, qui a joué à plusieurs reprises guichet fermé depuis l’automne 2018. On applaudit tant le spectacle que l’album studio et maintenant l’album live. Avec près de 800 spectacles, ils se promèneront entre la Suisse, la Belgique, la France, la Louisiane, le Québec, l’Ontario, l’Australie et l’Acadie.

Louis Venne

Louis-Philippe Robillard, alias Louis Venne, est un auteur-compositeur-interprète franco-ontarien qui roule sa bosse depuis son premier album, Le Café des Oiseaux, paru en janvier 2010. Il se fait rapidement remarquer par la poésie de ses textes et cumule ainsi plusieurs Trilles Or et le prix André Dédé Fortin, remis par la SPAC. En 2011, il quitte le circuit pour explorer d’autres chemins.  S’ensuivront dix années de déambulations et de pérégrinations, qui le mèneront des routes du monde à l’École des métiers du meuble de Montréal et de là, au petit village de Val-des-lacs, au cœur des Laurentides, où fut enregistré son deuxième album, Comme une bête dans les headlights lancé le 4 octobre 2019.

Dans ce 2e opus, il est question de distance et de la beauté des choses impossibles. La distance géographique, la distance entre nous et les autres et la distance entre nous et nous-mêmes. La distance entre le cœur et la tête. Et la beauté des impossibles. Les amours impossibles, les voyages impossibles, les choses que l’on ne croit pas mais qu’on aimerait croire, les vies que l’on imagine mais qui ne sont pas les nôtres. C’est l’histoire de ce spectacle qui se situe quelque part entre deux lieux.

Guillaume Bordel

On y dépeint la réalité, on y parle de personnages, on frôle même l’autobiographie, drôlement, même s’il est parfois question de tristesse. On sillonne un univers éclaté aux mélodies colorées et originales. C’est sérieux et absurde à la fois. L’univers de Guillaume Bordel, c’est un peu ça. Bordel écrit depuis plus de douze ans : c’est beaucoup de crayons, ça. Avec son proto-pop psychédélicieux, grunge-spirituel-à-chandelles, folk-hyperactif, Bordel débarque de la Mauricie avec ses expériences de vie et son orchestre rock. Sur scène, il est tellement spontané que même sa mère ne le reconnaît pas ! Sa créativité est son arme et les guitares, les esclaves de son imaginaire.

Mia Kelly

Mia Kelly est une chanteuse et compositrice qui évolue dans le monde de la musique depuis huit ans au sein de la région Ottawa-Gatineau. Mélangeant folk et rock blues attendrissant, la voix puissante de Mia attire les spectateurs dans des chansons qui sont remplies d’émotions brutes et de thèmes profonds.

Avec un EP à son nom, elle a récemment joué au RBC Bluesfest, au Blueskies Music Festival, au Blacksheep Inn, au CityFolk (Marvest), et au Festival of Small Halls. Son énergie joyeuse, ses anecdotes et ses douces mélodies remplissent une salle pour créer un spectacle inoubliable.